Partagez | 
 

 The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 12:33

Ricky Solal Jenson alias Soleil, Rock ou Kyky


Date de naissance : 15 septembre 1986
Emploi :Sans emploie, à la recherche dans l'éducation.
Copyright :naphtaline

Groupe : Il semblerait que le dernier étage me soit le plus adapté, j'ai beaucoup d'espoir, et de rêve que je n'arrive pas à atteindre, ce n'est pourtant pas faute d'essayer.. Alors je noie plus ou moins mes problèmes dans l'alcool et la drogue. Ca reste mignon, pour l'instant, je pense pas que ça empire un jour.

'Cause we want to know You !

Le 15 septembre 1986, à onze heures tapantes, vous auriez pu entendre mes premiers cris, si vous étiez présent à l'accouchement de ma mère, pour m'avoir, moi. Moi qui suis le fruit de l'amour de Caleigh Peaches et de Brian Stenson. Je suis on ne peut plus néo-zélandaise. Je suis née dans un hôpital d'Auckland, après neuf mois et demi, que ma mère a dit être les neuf mois les plus beaux de sa vie. Je vis une enfance des plus enviables, mes parents, fort bien installés dans la société ont toujours su s'occuper comme il le fallait de moi, sans pour autant trop me gâter. J'étais un bébé très sage, je dormais huit heures par nuit, pour le plus grand bonheur de mes parents. Eux s'aimaient comme au premier jour, c'était beau à voir, enfin, à l'âge où je comprenais ce qu'était l'amour. Je les trouvais beaux, magnifiques. Ma mère retomba enceinte lorsque j'avais quatre ans. C'était un garçon. J'étais encore bien trop jeune. En tant que seule fille, je me devais d'être parfaite, je rangeais impeccablement ma chambre tapissée de rose à ma demande. J'aimais les petites robes roses, les palmiers dans les cheveux et les mocassins bien trop cirés pour aller à l'école primaire. J'aimais aussi les gros bisous baveux et pleins de rouge à lèvre de ma grand-mère maternelle, ainsi que les étirements de joues par ma grand-mère paternelle. Mais j'étais une enfant parfaite, je me devais d'accepter, d'aimer et même de demander tout cela. Telle était ma destinée, me faire agrandir les joues par des mains toutes fripées.
J'avais huit ans je crois, ma mère vint me voir, elle avait les yeux rouges, elle avait pleuré. Elle me serra fort dans ses bras, mon père la suivait de près, il lui passait une main dans les cheveux, ébouriffait les miens. Personne ne parlait. Et moi, je ne comprenais pas. Ma mère me chuchota à l'oreille « Teddy, il viendra plus demander à manger ma puce. ». Teddy était mon chien, mon chien rien qu'à moi. Je m'en occupais depuis quatre ans, on a grandit ensemble, il était mon plus fidèle compagnon. Et le 2 mai 1992, il avait perdu la vie. Il n'était pourtant pas si vieux, des années plus tard, je ne sais toujours pas ce qui lui est arrivé. Je sais juste que j'étais triste, très triste, il faisait partie de la famille et était une sorte de confident pour moi. Je lui parlais de tout et lui ne répétait rien, bien sûr. Quoi qu'il en soit, il était mort. Un grand vide pris sa place, un vide incommensurable qu'aucun de mes chiens depuis a comblé entièrement. Mon frère et moi, nous entendions très bien... Plus le temps passait, plus je devenais masculine, plus nous étions proches. Ma mère ne voyait pas d'un très bon oeil tout cela, car elle préférait avoir une vraie petite fille en robe et chaussures propres qu'un garçon manqué en jean et chaussures sales. Ce n'est pas elle qui me changea pour autant. À 11 ans je prenais la décision de redevenir une fille, une vraie. J'avoue que ce fut à cause d'un garçon, mais qu'importe. Je ressortais de vieilles robes longues qui m'allait toujours, bien que nettement plus courtes. Je crois que c'est à cette époque là que j'ai commencé à réellement aimé ces robes légèrement vintages toutes colorées et réellement sexy, selon moi..
Mes efforts ne changèrent rien avec le jeune homme, il préférait les brunes.
Ce changement vestimentaire ne nous changea pas, mon frère et moi, nous restions toujours aussi proches, mais rarement en public.
J’ai commencé à prendre des cours de chant, à cette époque, enfin, vers 13 ans, juste après avoir mué. Et ce fut la révélation, je voulais chanter, écrire, composer, vivre avec les projecteurs braqués sur moi, j’avais de l’ambition, et une plutôt belle voix. Tout aurait pu être parfait si je n’étais pas terriblement timide. Je n’ai jamais pu chanter devant plus de cinq personnes, et ça, ça la fout légèrement mal, quand on veut devenir une star de Broadway !

"T'es mon coeur, Soleil. Je te quitterais jamais".

Il me regardait avec ses yeux tout timides, tout mignons. Il était à la limite de laisser couler une larme. Le problème, ce n'était pas sa sincérité, mais notre âge. On est allé bien trop rapidement, vraiment trop rapidement. Nous étions des gamins, je le trouvais sensas, il disait la même chose de moi. Mais à 17 ans, il ne faut pas penser au mariage. Ni aux enfants. Ni à quoi que ce soit d'ailleurs, il suffit de vivre sa vie, tranquillement, au jour le jour. On n'a pas fait ça, et ça a été notre plus grosse connerie. On s'est marié dès que l'on a été en âge, en secret. Seuls trois personnes l'ont su. Mon frère, sa soeur et le maire. On a pourtant duré longtemps, six ans. On était pas heureux, on a commencé à se noyer peu à peu tout les deux. S'enfoncer l'un comme l'autre. On n'est pas allé jusqu'au péché charnel avec d'autres personnes, mais on aurait pu. C'était pas sain. On se droguait, alors on s'en foutait pas mal du mal qu'on se faisait. C'était comme ça, à la fois jouissif et difficile à vivre. Pour lui, je suis restée à Auckland, par amour. J'aurais pu partir à New-York, j'en avais les moyens pécuniers et artistiques. Mais il ne m'aurait pas suivi, il m'avait prévenu. Alors c'était lui ma vie. Pas les spotlight. Je pense que j'ai une âme bien trop sensible et romantique pour faire un choix de ce type. J'ai donc choisi des études littéraires, devenir prof, pourquoi pas. C'était stable, et accessible, ce n'était certes pas mon rêve, peut-être le réaliserais-je dans une vie suivante.

"Je me tire. J'en ai marre que tu te laisses vivre, j'en ai marre qu'on vive dans un taudis, j'en ai marre de ne pas encore être père !"

Il était propriétaire d'un magasin de disques, il payait le loyer, il voulait qu'on ait enfin un petit garçon, un petit Bull, ou une petite fille, une petite Lilya. Ça n'a pourtant pas été faute d'essayer, je le voulais tout autant que lui, ce bébé. Je ne lui cachais rien. C'est vrai que je ne faisais pas grand chose pour trouver un travail, j'étais faible et totalement à son crochet. Le jour où il est parti fut dur. Heureusement je n'étais pas plus enceinte qu'avant, ou peut-être malheureusement, ça l'aurait peut-être fait rester.. Quoi qu'il en soit, il y a deux ans, il est parti, me laissant seule dans l'appartement, au dernier étage, terriblement seule avec Kathy, notre chienne. Le divorce n'a jamais été prononcé, car on ne s'est jamais adressé la parole dessus. Ce n'est peut-être pas plus mal, que l'on soit toujours marié, il reviendra peut-être un jour, ou bien non, je suis bien seule dans cet appartement qu'il a acheté et qu'il ne m'a jamais réclamé...

"Je ne suis pas sûre de vouloir recommencer une relation"

Je leur dis à tous la même chose, l'air abattu, calmement. Dès que cela se précipite un peu, se transforme en relation, avec des sentiments : c'est fini. Je n'aime plus, je ne sais même plus quand je suis stone ou non. J'ai un petit emploi de barmaid, mais ce n'est pas ça qui me fait réellement vivre. Il faut que je trouve un vrai emploi, un emploi de prof, ce serait génial. J'aimerais après, peut-être. J'espère, toujours, qu'un jour, j'aurais des enfants de l'homme que j'aime, pas de quelqu'un que je prends par défaut d'avoir celui-là.
L'histoire se doit d'être encore longue, du moins je l'espère. Je n'ai pas l'envie de mourir demain..


'Cause Mrs Savari is curious !

Si vous étiez sur une île déserte...
1. A qui penseriez-vous le plus souvent ? mon frère.
2. Quelle personne emmèneriez-vous avec vous ? Mon époux.
3. Quel porte bonheur emmeneriez-vous avec vous ? Sans doute cette petite grenouille fluorescente qui me suis depuis mes huit ans.
4. Combien de jours vous voyez-vous survivre ? Une trentaine, pas plus.
5. Seriez-vous heureux/heureuse ? Ayant peur de mourir, je ne sais pas trop.
6. Seriez-vous en manque de calins/bisous ? Certainement, sans doute, même.
7. Quelle serait votre occupation principale ? Dormir et lambiner au soleil.
8. Qu'inventeriez-vous pour vous occuper ? Des personnes en sable..
9. Quelle star inviteriez-vous pour passer une soirée ? ..James Franco
10. Quel mot de passe faudrait-il donner pour pénétrer au sein de votre abri ?Peanuts !

'Cause you are important too !

Pseudo : Louef
Comment avez-vous connu le forum ? : Bazzart !
Personnalité sur l'avatar : Imogen Poots


Dernière édition par R. Solal Stenson le Sam 30 Juil - 14:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 14:34

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 14:37

ALEEEEE(..)EEX :bave:

Merci :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 14:57

Bienvenue :superman:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 14:59

Merci :heart: :ah:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

POST : 399
A V A T A R : Crystal Reed
C O P Y R I G H T : lillix
A G E : 19 ans
M O O D : Good mood
E M P L O I : Etudiante


L'ascenseur émotif
C H E C K ' L I S T :
MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 15:51

Je ne la connais pas la mam'zelle !
Bienvenue à toi sur PWH ! :excited:

Félicitation ! Vous êtes validé(e) !

Bienvenue sur PWH

Félicitation ! Si ce message vous apparait c'est que Mrs Savari a apprécié ce moment passé avec vous lors de votre entretien, et que vous correspondez au genre de locataire qu'elle souhaite voir dans son immeuble ! Cela signifie aussi que vous savez très bien dans quel contexte de vie vous vous embarquez, et qu'elle estime que vous avez bien lu le règlement de l'immeuble !

Désormais que vous avez donc été choisi pour emménager, nous vous informons que votre étage est bien SMILE & DREAM comme vous vous en doutiez. Dès lors que vous aurez les clés vous serez entièrement libre de faire ce que vous voulez, mais attention, Mrs Savari n'est jamais loin ;)

Une fois bien installé nous vous conseillons de vous rendre dans divers lieux, par exemple la chambre d'ami si jamais vous souhaitez que des personnes importantes à vos yeux vous rejoignent. Ou encore le couloir pour faire connaissance avec vos voisins et vous liez d'amitié ou encore prendre des petits rendez-vous... Mais si tout ceci ne vous dit rien, alors il vous reste toujours le salon commun de l'immeuble afin de discuter tous ensemble !

Sur ce, nous vous laissons visiter les lieux et faire ce que vous voulez ! Merci à vous de nous avoir rejoins, en espérant que cette vie en communauté vous soit plaisante ! Amusez vous bien !







    Mama, I’m in love with a criminal. And this type of love isn’t rational, it’s physical. Mama, please don’t cry, I will be alright. All reason aside, I just can’t deny, I love that guy
    .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 17:25

Merci :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 17:40

    IMOGEN :excited: :love: :mimi: la dernière fois que je l'ai vu et bien... et bien c'est quand je l'ai loué ! :lol: Excellent choix ! :ah: :slurp:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   Sam 30 Juil - 17:52

Merci :heart: :love:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson   

Revenir en haut Aller en bas
 

The bottom of my bottle is my only friend | Ricky Solal Stenson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Full Friend Rabbit
» Tetris Friend
» Lamp oil? Rope? bombs? You want it? It's yours my friend! As long as you have enough rupies!
» Abonnement Ful friend
» [MHFO JAP]Parainage officiel : Friend Invitation.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
P A S S W O R D :: H O A ! :: Présentations archivées-